31.3°C

Métier chauffeur Taxi

TAXI : PRATIQUER SON MÉTIER EN TOUTE LIBERTÉ !

TAXI : PRATIQUER SON MÉTIER EN TOUTE LIBERTÉ !

TAXI : PRATIQUER SON MÉTIER EN TOUTE LIBERTÉ !

Le métier de chauffeur de taxi offre une indépendance et une liberté de mouvements inégalées. Le taxi est souvent son propre patron et dans notre société actuelle, c’est un luxe appréciable ! Être chauffeur de taxi, c’est aussi avoir la possibilité de rencontrer des personnes venues d’horizons extrêmement différents. Difficile de faire plus enrichissant.

Mais il faut aussi avoir le sens de l’organisation pour honorer les rendez-vous, avoir le sens du contact pour fidéliser sa clientèle, savoir désamorcer les conflits éventuels avec des clients pressés, éméchés ou agressifs, aimer conduire, faire preuve de patience dans les embouteillages et avoir un minimum de rigueur pour tenir sa propre comptabilité. Autant de qualités humaines qui aideront le chauffeur de taxi dans son quotidien.

QUEL EST LE PROFIL DES CHAUFFEURS DE TAXI ?

Le métier de chauffeur de taxi a longtemps été essentiellement un métier de reconversion, c’est pourquoi la moyenne d’âge dans la profession tourne autour de 47 ans. Cependant, la tendance est clairement à un rajeunissement du secteur, avec l’arrivée de jeunes chauffeurs de taxi qui se lancent dans la profession par vocation. Il y a donc des profils de taxis variés, ce qui facilite l’intégration d’un chauffeur de taxi nouveau venu dans le secteur. 
Les chauffeurs de taxi ont certes une réputation d’individualisme, mais on se rend compte qu’il existe une certaine entraide entre collègues.
Enfin, si le chauffeur de taxi est très majoritairement un homme (91%), depuis quelques années, les femmes sont plus présentes dans la profession. 

UN SECTEUR EN PLEINE ÉVOLUTION

Depuis la signature d’un protocole d’accord relatif à l’évolution du métier de taxi, le 28 mai 2008, la profession bénéficie d’un cadre de travail encore plus strict et réglementé. Par exemple, le matériel a été mis à neuf et une formation continue est désormais obligatoire tous les 5 ans.
L’examen de chauffeur de taxi (CCPCT) s’est durci mais, paradoxalement, les conditions d’accès aux différentes activités de la profession (transport de colis, transport médical) se sont simplifiées. 
Enfin, il faut le souligner, une nouvelle concurrence est venue marcher sur les plates-bandes des chauffeurs de taxis, avec la création des sociétés de véhicules de tourisme avec chauffeurs (VTC). Les autorités ont pris la mesure du problème et ont commencé à légiférer pour éviter le développement de la concurrence déloyale. 

LES CONSEILS AVANT DE S’INSTALLER

Avant de vous lancer dans le métier de chauffeur de taxi, mieux vaut bien se renseigner, en effectuant notamment une étude de marché. Quels sont les besoins de la population dans la région où je souhaite m’installer ? Faut-il privilégier le transport médical, les contrats avec les sociétés ou le transport de personnes classiques ? Autant d’éléments qu’il faudra déterminer avant de se décider à sauter le pas.
Sachez qu’outre le permis de conduire et le Certificat de capacité (CCPCT), il vous faudra détenir une licence. Cette dernière s’obtient gratuitement en s’inscrivant sur une liste d’attente en mairie. 
Encore faut-il que le maire décide de créer une nouvelle licence et que vous soyez le premier chauffeur de taxi sur la liste. Sinon, la solution la plus courante consiste à racheter une licence auprès d’un artisan taxi déjà en activité qui part à la retraite par exemple (le prix varie d’une ville à l’autre).
Si vous n’avez pas de licence, vous pouvez tout de même exercer. Dans ce cas, vous serez soit locataire (vous louerez un véhicule taxi à une société), soit salarié d’une société ou d’un artisan. Enfin, il existe un quatrième statut plus rare : le coopérateur acquiert les parts sociales d’un groupement  qui lui donne le droit d’exploiter l’une des autorisations de stationnement (licence) qu’elle détient. 

> Licences de taxi à vendre

CHAUFFEUR DE TAXI : LES CHIFFRES CLÉS DE LA PROFESSION

► Nombre de licences taxis en France : environ 55 000 
► Nombre de licences taxis sur Paris : environ 19 000
► Prix d’une licence taxi :  de 30 000 euros (Saint-Quentin) à 400 000 euros (Nice)
► Répartition des chauffeurs de taxi selon le statut : Artisan (80%), Locataire (11%), Salarié (3%) et Autres (dont coopérateurs, 6%) 
► Moyenne d’âge de la profession : 47 ans 

 

Actualités

Image

INFORMATIONS

OFFICIEL TAXI

Annuaire des taxis de france, actualités, vente de licence taxi par JONATHAN PEREZ et localisée dans le Val-d'Oise (95) à Sarcelles.

57 avenue Paul Valéry
95200 Sarcelles, France

Newsletter

Inscrivez vous à notre Newsletter afin de rester informer des dernières actualités
J’ai lu et j’accepte les Termes et conditions